1

URGENCE : ALERTE PANDEMIE A BENARES

Pour contribuer par carte de  crédit, cliquer sur le lien suivant.

ALERTE PANDEMIE A BENARES!

Avec vous, nous suivons la situation en Inde qui est de plus en plus alarmante. Les chiffres annoncés, nombre de malades, nombre de morts, au quotidien, ces chiffres officiels, nous dit le Directeur de nos projets à Bénarès, sont très en deçà de la réalité. A Bénarès, on manque de tout, de lits, d’oxygène, d’ambulances, de médecins… frappés eux aussi par le virus.  Nous ne pouvons pas intervenir au plan médical, la note dépasse de beaucoup nos budgets, mais… 
 
…nous pouvons permettre aux plus pauvres d’entre les pauvres de survivre en leur apportant de la nourriture – riz, lentilles, farine, pommes de terre, oignons, sel, de l’huile et des épices… – assez de quoi vivre de 15 jours en 15 jours. Un kit permettant à une famille de 5 personnes de survivre pendant 2 semaines coûte environ 10 €uro. 

ILS N’ONT D’AUTRES RECOURS QUE VOUS ET NOUS ! FAITES LE SAVOIR A VOS PROCHES

TOUS LES MEMBRES ET AMIS DE ACT & HELP, DEVA EUROPE et HUMANITAIRE HIMALAYA se regroupent. Avec 20€, nous pouvons, ensemble, sauver de la famine une famille de 5 personnes pendant un mois.

Les dons reçus par Act & Help bénéficient d’une réduction fiscale de 75% jusqu’à 1 000€ de dons. Pour bénéficier de cet avantage fiscal et payer par carte de crédit,

ALERTE PANDEMIE A BENARES!

Pour plus de détails ou pour autres moyens de paiement

CLIQUEZ ICI!




Lettre d’information no. 28

La lettre no. 28 de Deva-Europe est sortie.

Nouvelles de COVID et du village Bachhaon et le Centre Annapurna. Et le Dr Jacques Vigne va intégrer ses actions  aux notres.




Lettre d’information no 27

La lettre d’information n° 27 a été publiée.

Sujets traités: L’intégration des activités de la Fondation AshaDiya dans la DISCC. Fourniture de pompes à eau par Act & Help — VOUS POUVEZ AIDER. Pour le faire, veuillez suivre le lilen vers Act & Help.




Appel à solidarité

À TOUS NOS MEMBRES ET AMIS

Venez nous rejoindre pour soigner et sauver des vies.

Confinement Covid-19

A Bénarès, dès le 3 mai, en partenariat par moitié avec Act & Help, nous avons pu sauver de la famine 15 familles pendant deux semaines avec seulement 130€ de nourriture et de médicaments.

Maintenant il faut continuer !

Suite à la modification de l’Article 200 du Code des Impôts, en date du 25 avril 2020, les donateurs peuvent bénéficier sur leurs impôts d’une déduction fiscale de 75% jusqu’à 1000€.

Merci d’ouvrir le PDF en pièce joint en cliquant ici et de faire suivre à vos proches.




Lettre d’information no. 26

La lettre d’information no. 26 est disponible en format pdf.

Sujets traités :

Les activités d’Act & Help reprises par la fondation Deva en Inde. L’Aide à l’école du Dr Jacques Vigne.




Centre Deva, 2017

Deva Center

Un centre de référence en Inde dans le handicap mentale (« mentally challenged”).

Depuis 2016, nous avons reçu le soutien du gouvernement indien pour deux programmes. Le Deva Center est le seul centre agréé d’éducateur spécialisé dans ce domaine.

Le maître-mot de notre philosophie, attention et amour dispensé à chaque enfant.

Voici quelques photos illustrant nos activités.

L’enseignement dans la joie

Un suivi médical de chaque enfant au quotidien par le Dr Sharma, notre médecin du Centre..

Apprentissage de la syncronisation de la marche et du mouvement

L’orthophoniste du Centre s’occupe de chaque enfant.

La journée commence avec yoga, chant et méditation pour tous.

Développement de l’attention et la concentration

Aprentissage des actes de tous les jours

Le sport, un élément déterminant pour l’équilibre des enfants.

Le cricket

Un geste d’aide

Special olympic games, une veritable motivation pour le dépassement et l’estime d’eux-mêmes. Chaque année, le centre obient plusieurs médailles [PHOTO DE 2008]

L’éducation par le jeu et le théatre

La musique, intiitiation au rythme et à l’écoute de la musique

Intégration à la vie familiale, la préparation des repas

Intégration à la vie sociale, les repas en commun

Apprendre à lire, à écrire et à compter

La formation des mères dans l’accompagnement de leur enfant dans la vie familiale au quotidien

Le développement des sens – la vue, le toucher, l’odorat

La formation des éducateurs spécialisés. Ramji, le responsible de la formation des éducateurs spédialsés

L’intégration dans la vie sociale par la fabrication de produits manufacturés

La paix, la joie, l’amour




Lettre d’information no. 25

La lettre d’information no. 25 est disponible en format pdf.

Sujets traités :

Les événements de l’année : délocalisation du siège social ; la retraite pour les employés ; le magic show de l’Abbé Slim.




Objectif atteint : Une retraite donnée aux employés ayant plus de dix ans d’ancienneté, après l’âge de 60 ans.

Grâce à un généreux donateur et avec le soutien de la foundation AnBer, une donation exceptionnelle de trois cent milles euros va nous permettre dés juillet de réaliser notre rêve de donner une pension de retraite aux 17 employés du centre qui se sont dévoués pendant plus de dix ans à notre œuvre. Ils vont pouvoir bénéficier de leur dernier salaires indexé après 60 ans et ceci jusqu’à la fin de leur vie. Ce contrat a été passé avec “Life insurance corporation of India”. la compagnie d’assurance fondée par l’Etat.

Pour ces 17 employés vétérants, le plus ancien est le secrétaire général Shyamji qui a plus de 28 ans d’ancienneté. Ils pourront continuer à toucher après avoir atteint leurs 60 ans l’intégralité de leur salaire. De plus un petit capital leur sera attribué.
Ce sera une compensation du faible salaire qu’ils ont accepté par nécessité, malgré leur compétence et leur formation continue. Nous nous en réjouissons avec eux.




Acquisition d’un terrain et construction d’un bâtiment à Bachhaon

Afin de recevoir le soutien du gouvernement ou des grandes entreprises, nous devons soit être en possession d’un bail de neuf ans renouvelable, ce qui est quasiment impossible à obtenir d’un loueur aujourd’hui, soit être propriétaire du lieu d’exercice.

Comme annoncé dans la lettre d’information no. 24, l’audit de nos actions par les fondateurs de l’ATPAR ( Alliance To Promote Abilities and Rehabilitation) a eu lieu. Thilakam Rajendra, une femme de Delhi spécialisée dans la gestion des ONG, est venue passer quatre jours sur place avec son époux. Elle a depuis plus de trente ans analysé les actions menées par toutes les ONG d’Inde dans leurs réussites et leurs échecs. Ainsi le gouvernement l’a choisi pour créer un centre de conseil à la création et la distribution des objets réalisés par les personnes handicapées. Un tel site a été le centre Muskaan de Delhi que notre président a visité lors de son dernier passage à Delhi, ainsi que différentes autres dans la capitale, accompagné de Thilakham. 

C’est dans le cadre du bureau de cette commission gouvernementale au sein de laquelle le Dr Tulsi siégeait qu’il a connu Thilakam. Depuis, avec son mari, elle a créé l’ATPAR. Quant à Rajendran, son époux, qui dirige de grandes entreprises, il apporte son savoir économique et financier. L’objectif de leur société est de conseiller les ONG dans leurs changements et leurs réorientation si nécessaire dans le but d’atteindre l’autonomie. C’est ainsi qu’à notre demande d’audit, le Dr Tulsi a fait appel à eux pour élaborer la restructuration et la réorganisation du centre après 28 ans dactivité. 

A la suite de ce rapport, nous avons décidé, afin de recevoir des subventions du gouvernement ou des grandes entreprises (Elles sont obligées depuis deux ans par la loi de donner 1% de leur chiffre d’affaire à des organisations caritatives), de faire les démarches administratives pour que le siège social soit officiellement enregistré au village de Bachhaon, actuellement centre d’accueil des jeunes femmes du village, le Centre Annapurna, puisque nous sommes propriétaires du terrain.

Nous sommes en cours d’acquisition du terrain d’en face sur lequel nous allons construire un centre de formation à la demande du gouvernement, qui s’est engagé à financer ce programme, ceci avec les objectifs suivants:

  • Offrir un lieu d’accueil aux handicapés de tous les environs du village et leur donner la possibilité d’entreprendre une activité rémunératrice.
  • Permettre l’intégration des jeunes femmes et des handicapés et assurer la formation d’éducateurs spécialisés.
  • Mettre en place un outil de production d’objets artisanaux dans un même bâtiment.

Pour ce faire, dans un groupe de vingt étudiants en psychologie de Bénarès Hindu University venus effectuer en Avril un stage clinique chez le Dr Tulsi, six parmi eux ont acceptés la mission d’aller prospecter les villages des environs afin de recenser les handicapés qui s’y trouvent. Les résultats de leur étude nous permettront de concevoir la configuration des bâtiments destinés à les accueillir et en même temps assurer la formation d’autres soignants comme l’a offert le gouvernement au Dr Tulsi et son équipe.

Un centre de formation pour les soignants y sera installé, ainsi qu’un atelier de production d’objets artisanaux qui seront réalisés par les handicapés dans ce lieu agrandi qui sert actuellement aux jeunes femmes du Centre Annapurna. Elles pourront avec les handicapés y fabriquer des objets artisanaux, les vendre et les distribuer grâce à l’aide de nos partenaires d’ATPAR. Ceci permettra la réalisation de l’intégration des handicapés et des jeunes femmes dans un projet commun.




La fête de Holi et un Magic Show

Holi est la fête indienne des couleurs. Les enfants de la DISCC se sont réunis avec les enfants d’autres ONG et quelques occidentaux pour célébrer la fête des couleurs.

En octobre 2016, Jean-Max Tassel, fondateur et président de Deva-Europe, a perdu son père, le Dr Max Tassel. Il était prestidigitateur par passion depuis l’âge de sept ans. En hommage à sa mémoire, un de ses amis, le prêtre belge, Alain Slim, qui avait célébré ses obsèques, est venu spécialement à Bénarès pour offrir un spectacle de prestidigitation aux enfants et à leurs parents. Il a d’abord présenté son show au Centre Annapurna au village de Bachhaon le 14 mars 2017, pour un public de plus de 100 personnes.

Comme le veut la tradition, avant le spectacle, les jeunes femmes du Centre Annapurna et sa fondatrice Vidya Patel, pour l’honorer, lui ont passé des guirlandes d’oeillets d’Inde autour du cou.

Après le spectacle, elles avaient préparé un déjeuner délicieux, qui a été très apprécié.

Le 15 mars, Alain Slim a renouvelé son spectacle au Centre Deva à Bénarès, cette fois-ci non seulement pour nos enfants du Centre Deva maist aussi pour ceux d’autres écoles. Il y avait un public de plus de 200 personnes, enfants et parents qui se sont émerveillés pour leur plus grand plaisir. Après le spectacle une collation a été offerte.